Tu viens d’où ?

Extrait 1: 

C’est Madame X qui, lors d’un évènement à Prague, regroupant les meilleures écoles de commerce du monde, se voit interrogée par un Français :
– Lui : « Tu viens d’où ? »
– Madame X : « De France, je suis française monsieur »
– Lui : « Non mais tu n’es pas Française, tu viens d’où ? »

Extrait 2 :

C’est Monsieur Y, qui lors d’un voyage d’études dans une académie prestigieuse aux Pays-Bas, rencontre un diplomate français qui le prend d’emblée pour un étudiant Haïtien  
– Monsieur Y : « Moi je suis ressortissant français (…). Regardez ma carte, je suis Français » 
– Le diplomate : « Vous êtes sûr ? »

Dans les deux extraits (issus d’entretiens et d’histoires VRAIES), la situation est la suivante : français.e noir.e lors d’un évènement international à l’étranger, un compatriote ne vous reconnaît pas comme tel. 

Vous me direz, « pas besoin d’aller à l’étranger, on traverse la rue et on nous pose la même question! ». 
Et vous avez raison ! Combien de fois n’ai-je pas lu l’embarras et l’insatisfaction de mes interlocuteurs quand ils me demandaient d’où je venais et que je leur répondait « Je suis picarde ! » 🙂

Certes, cette question est agaçante et l’on n’a pas envie d’y répondre surtout lorsque le ton de la personne en face n’est pas bienveillant. MAIS, n’est-ce pas une question tout simplement normale ? Une personne ayant un faciès Noir/ Arabe/ Asiatique ou autre a forcément des origines étrangères plus ou moins lointaines et l’on a naturellement envie de savoir d’où cela vient ? 

Le problème, c’est que notre apparence conduit l’autre à nous considérer d’emblée comme des étrangers. 
Le pire, c’est lorsque cette personne n’est pas satisfaite de notre réponse et nie par la même occasion notre appartenance nationale. 
L’idéal c’est lorsque notre apparence / nos noms / notre couleur ne seraient plus perçus comme des signes d’une appartenance étrangère . 

Au quotidien, ces remarques (et bien d’autres) peuvent constituer des micro-agressions qui nous minent petit à petit. 

Vous sentez que vous ne pouvez plus le supporter ? Parlez-en.

Pour ne rien rater, abonnez-vous !

Un avis sur « Tu viens d’où ? »

  1. Bonjour. Je vais vous raconter une anecdote.
    Je suis blanc et mon épouse depuis 35 ans est noire, 2 enfants et 3 petits-enfants. Tous nés en France.
    Notre dernière fille a fait un stage dans un commerce de vêtements lorsqu’elle était en 1ere année post-bac. Métisse et très jolie fille, elle avait à cette époque un petit-ami plutôt beau-gosse qui l’attendait le soir devant la boutique.
    Plusieurs années plus tard, mon épouse s’est rendue dans cette boutique avec nos petites filles pour leur faire plaisir. Elle a engagé la conversation avec la vendeuse et s’est faite connaitre en lui parlant de notre fille, venue des années auparavant, pour savoir si elle l’avait connue. Après quelques instants de réflexion, la vendeuse, très gentille (et j’insiste sur ce point, on parle d’une personne absolument bienveillante) lui dit » Ah mais oui! Maintenant je me souviens! Ne sortait-elle pas AVEC UN FRANCAIS? »

    Le racisme ordinaire c’est bien souvent ça: la mise en relation avec des personnes qui n’ont pas eu à réfléchir, à déconstruire des stéréotypes, et donc qui tombent au premier lapsus venu. Pourtant, c’est celui-ci qui fait très mal, ce n’est pas l’idiot chauve avec une batte de base-ball.

    La solution? Se connaitre, oui, mais ça ne suffit pas. Parler, faire table rase du tabou sur les multiples débats autours des sujets très complexes qui gravitent autours du racisme (psychologie, histoire, philosophie, ethnologie, sociologie, etc…) c’est absolument nécessaire pour initier toutes les déconstructions d’imaginaires collectifs plus ancrés dans les esprits qu’un chêne tricentenaire dans le sol.

    Cette pauvre vendeuse ne nous a rien fait. C’est le système qui a indirectement engendré sa petite remarque qui doit être décortiqué.

Répondre à Christophe Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :