Les Pervers Narcissiques

« Pervers narcissiques » est un terme que l’on entend de plus en plus souvent. « Il est méchant et manipulateur ? » C’est un pervers narcissique ! « Il te frappe ? » C’est un pervers narcissique ! Cela semble si facile de poser le diagnostic de pervers narcissique à propos d’histoires rapportées. 

Mais au fait, c’est quoi un pervers narcissique ? 

Le terme « pervers » vient de pervertere, qui signifie « détourner », « utiliser dans un autre sens ». Aujourd’hui, le sens moral de « pervers » est « convertir au vice ». 

A. Les pervers narcissiques : aux origines de la problématique

La perversion narcissique est un mécanisme de défense. C’est-à-dire que les conflits qui se passent à l’intérieur de la personne sont tellement insupportables que, pour ne pas perdre la tête et sombrer dans la folie, elle projette sur l’autre ce qu’elle ressent à l’intérieur. 

B. Les pervers narcissiques : comment fonctionnent-ils ?

J’utilise ici le plus souvent le pronom « il » mais en réalité, le pervers narcissique peut être homme ou femme. La relation perverse s’exprime aussi bien dans le cercle amoureux, amical, familial ou professionnel. L’exemple typique de perversion narcissique est « le harcèlement moral ». 

Pour le pervers narcissique, l’autre n’existe pas. Il ne prend pas en compte du point de vue d’autrui. Tout ce qu’il dit ou fait a pour but de satisfaire ses besoins personnels. Il est donc égocentrique par nature.

C. Quels sont les caractéristiques des pervers narcissiques ? 

Voici une liste non exhaustive des comportements/symptômes du pervers narcissique :

1) Culpabilité : Le pervers narcissique ne connaît pas la culpabilité et n’hésite pas à culpabiliser les autres. Il utilisera des phrases comme « C’est à cause de toi.. tu l’a cherché… »

2) Proximité et isolement : le pervers narcissique utilise le lien de proximité pour l’assujettir l’autre. Le pervers narcissique isole sa victime afin de mieux la contrôler.

3) Egocentrique : il est centré sur lui-même et exige de l’autre la perfection.

4) Double face : Ses valeurs, ses sentiments et son comportement changent en fonction des gens et du contexte qui l’entourent. Ainsi, il peut être aimable, se faire passer pour une personne parfaite à l’extérieur, feignant la compassion ou l’empathie. Et se comporter comme un monstre en intimité face à sa victime. 

5) Séducteur : il est séducteur et peut être ponctuellement très serviable, surtout si cela lui permet d’atteindre ses objectifs (aux dépens des autres, toujours). 

6) Destructeur : Le pervers narcissique séduit sa proie, la conserve à proximité et cherche à détruire son image. Il assujetti son souffre-douleur et le pousse à la dépression, à la violence, à la maladie voire dans des cas plus graves à la mort par suicide ou par accident.

7) Absence d’empathie : Il ne prend jamais en compte les besoins et les sentiments des autres, sauf pour s’en servir et manipuler sa victime.

8) Habile de la Parole: Le discours et la parole sont les armes redoutables du pervers narcissique. Il envahi l’espace mental de l’autre. Il déploie des argumentations implacables, dans ce domaine, il est infatigable.

9) Mensonges : c’est un menteur. Il se sert largement du double sens des mots pour manipuler, se positionner en victime pour se faire plaindre ou rendre l’autre volontairement mal à l’aise. 

10) Sans scrupules : même s’il n’a aucune valeur propre, il utilise la morale et les valeurs des autres pour arriver à ses fins.. 

11) Critique : il ne supporte pas la critique mais critique sans cesse. Pour se revaloriser, il se nourri de l’image de sa victime : plus il la dévalorise, plus il se sent fort

12) Violence : Le pervers narcissique exerce une violence psychologique. Il ne devient pas violent physiquement sauf dans des cas extrêmes lorsqu’il appartient à la catégorie des « psychopathes ». Sinon, le pervers narcissique accompli est calme car il vous fait porter sa rage. 

D. Comment s’en sortir face à un pervers narcissique ?

Pour sortir d’une relation avec un pervers narcissique, il faut casser la relation de proximité qu’il a créée. La prise de conscience de la part de la victime est primordiale afin de diminuer et anéantir le pouvoir du pervers narcissique sur elle. 

E. Se reconstruire 

Le pervers narcissique détruit sa victime psychologiquement et parfois physiquement. Il est absolument essentiel de passer par un travail de reconstruction, de déculpabilisation et de reprise en main de sa propre pensée. Pour cela, la victime a besoin d’être accompagnée par un thérapeute qualifié.

Si vous vous retrouvez dans cette situation ou si vous penser qu’une personne de votre entourage subi ce type de relation, il faut absolument consulter.


Pour aller plus loin: Jean-Charles Bouchoux, « Les pervers narcissiques. Qui sont-ils, comment fonctionnent-ils, comment leur échapper ? », Ed. Eyrolles, 2019.

Pour ne rien rater, abonnez-vous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s